L'extrême droite en Slovaquie

Extrême droite au pouvoir: oui
Au pouvoir: oui (coalition)
Extrême droite représentée au Parlement national: oui
Au Parlement national: oui
Extrême droite représentée au Parlement européen: oui
Au Parlement européen: oui

SNS | Parti national slovaque

  • Score aux dernières législatives: 5,6%
  • Au pouvoir: oui (gouvernement de coalition)
  • Représenté au Parlement national: oui
  • Représenté au Parlement européen: non

Repulika

  • Score aux dernières législatives: 4,8%
  • Au pouvoir: non
  • Représenté au Parlement national: non
  • Représenté au Parlement européen: oui

Sme Rodina

  • Score aux dernières législatives: 2,2%
  • Au pouvoir: non
  • Représenté au Parlement national: non
  • Représenté au Parlement européen: non

L'SNS | Parti populaire "Notre patrie"

  • Score aux dernières législatives: 0,8%
  • Au pouvoir: non
  • Représenté au Parlement national: non
  • Représenté au Parlement européen: non

Dernières élections législatives: septembre 2023
Prochaines élections législatives: septembre 2027

Dernières élections présidentielles: avril 2024
Prochaines élections présidentielles: avril 2029

L’extrême droite peut paraître en perte de vitesse en Slovaquie, mais un parti nominalement « social-démocrate » est arrivé premier en tenant un discours populiste et nationaliste.

Un seul parti classé à l’extrême droite est entré au Parlement suite aux élections législatives de septembre 2023: le Parti national slovaque (SNS). Il s’agit d’un parti nationaliste, réputé pour ses propos hostiles aux minorités nationales (Hongrois, Roms) et à l’immigration, très favorable à la Russie de Vladimir Poutine.

Les partis Sme Rodina (populiste de droite, conservateur et anti-immigration) et Republika (néofasciste) n’ont pas atteint le seuil de 5% des voix permettant d’entrer au Parlement, comme le Parti populaire Notre Slovaquie (L’SNS), ouvertement néofasciste, ultranationaliste, antisémite, raciste, et condamné pour utiliser des symboles nazis, qui n’a obtenu que 0,8% des voix.

Le grand vainqueur de ces élections, le SMER-SD dirigé par Robert Fico, est théoriquement de gauche, affilié au parti socialiste européen. Cependant, il partage de nombreuses caractéristiques de l’extrême droite: son chef a un discours populiste, nationaliste, et pro-russe. Il est homophobe et misogyne, et est connu pour son autoritarisme et son mépris des journalistes. Il avait dû démissionner lors de son précédent mandat en 2018 à cause de scandales de corruption et de graves soupçons de collusion avec le crime organisé.

Le SMER-SD a formé un gouvernement avec le SNS d’extrême-droite, faisant peser une grave menace sur l’Etat de droit et la démocratie en Slovaquie.

À la dernière élection présidentielle, le candidat indépendant Štefan Harabin, soutenu par l’extrême droite, obtient 14,4% des voix. L’élection est remportée au second tour par le populiste Peter Pellegrini, renforçant le camp du gouvernement de Robert Fico.

Partagez sur: