L'extrême droite en Tchéquie

Extrême droite au pouvoir: non
Au pouvoir: non
Extrême droite représentée au Parlement national: oui
Au Parlement national: oui
Extrême droite représentée au Parlement européen: oui
Au Parlement européen: oui

SPD | Liberté et démocratie directe

  • Score aux dernières législatives: 9,5%
  • Score aux dernières présidentielles: 4,45%
  • Au pouvoir: non
  • Représenté au Parlement national: oui
  • Représenté au Parlement européen: oui

Dernières élections législatives: octobre 2021
Prochaines élections législatives: octobre 2025

Dernières élections présidentielles: janvier 2023
Prochaines élections présidentielles: janvier 2028

L’extrême droite en République tchèque est représentée par le parti Liberté et Démocratie Directe (SPD), dont le programme est anti-européen et fortement hostile à l’immigration, en particulier envers les personnes identifiées comme musulmanes. Il a recueilli 9,5% des voix aux élections législatives d’octobre 2021, en baisse d’un point par rapport aux précédentes élections en 2017 (10,6%).

Les élections législatives de 2021 ont vu un recul de l’extrême-droite, mais surtout une défaite du premier ministre sortant, le milliardaire populiste et anti-européen Andrej Babis. Une coalition de centre-droit (Spolu, « Ensemble ») est arrivée en tête avec 27,8% des voix, devant le parti d’Andrej Babis (27,1%). Le leader de Spolu, Petr Fiala, aussi président de l’ODS, devrait être appelé à former un gouvernement. Il devrait bénéficier du soutien de la coalition de gauche, qui a obtenu 15,6% des voix, qui permettrait de constituer une majorité démocratique et pro-européenne.

Notons que le Parti démocratique civique (ODS), dirigé par Petr Fiala, défend aussi des positions anti-immigration, mais moins extrêmes que le SPD. L’ODS reste principalement un parti libéral-conservateur, même s’il y existe des courants plus nationalistes et eurosceptiques. Le président de l’ODS et de la coalition de centre-droit est un modéré, pro-européen.

Aux élections présidentielles de janvier 2023, le candidat du SPD d’extrême droite a obtenu 4,45% des voix. Au second tour, l’ancien général Petr Pavel, candidat de centre-droit, libéral et pro-européen, a largement devancé son rival le milliardaire Andrej Babiš, populiste de droite.

Partagez sur: